Chicago

Ty Warner de Beanie Babies poursuit après que la rupture d'une relation personnelle a conduit à une réclamation 'à huit chiffres'

Les avocats de Warner veulent qu'un juge décide que Warner n'a aucune obligation implicite ou verbale envers la femme malgré la prétendue promesse que, si elle prenait soin de lui, il prendrait toujours soin d'elle.

Le créateur de Beanie Baby, Ty Warner, quittant le bâtiment fédéral Dirksen après avoir été interpellé pour fraude fiscale fédérale le mercredi 2 octobre 2013 à Chicago.

Le créateur de Beanie Baby, Ty Warner, quittant le bâtiment fédéral Dirksen après avoir été interpellé pour fraude fiscale fédérale le mercredi 2 octobre 2013 à Chicago.

Médias Sun-Times

Le créateur de Beanie Babies, Ty Warner, a pris les retombées de plusieurs millions de dollars sur une relation personnelle fracturée avec le tribunal fédéral de Chicago, selon les dossiers.

préparation au collège walter payton

Warner, qui a déjà plaidé coupable d'évasion fiscale ici seulement pour repartir avec une probation , a déposé vendredi une plainte de cinq pages contre Kathryn Zimmie de l'Ohio. Il affirme que les deux avaient une relation personnelle et professionnelle et ont passé beaucoup de temps à vivre ensemble dans l'Illinois. Zimmie affirme qu'ils ont même discuté de se marier, selon Warner.

Mais Zimmie a mis fin à leur relation personnelle en octobre, selon le procès de Warner. Et l'avocat de Zimmie a depuis demandé une indemnisation pour Zimmie dans une fourchette à huit chiffres à la suite d'un accord implicite ou oral avec Warner, allègue-t-il.

uniformes de volleyball de plage pour femmes

Ni Zimmie ni l'avocat de Warner n'ont pu être joints dans l'immédiat pour commenter lundi. Les affaires de Crain à Chicago premier rapport sur le dépôt de la plainte .

Le procès de Warner alléguait que L'avocat de Zimmie a d'abord contacté Warner le 7 décembre, puis a assuré un suivi avec les avocats de Warner le 29 janvier. Zimmie a insisté pour qu'elle consacre ses efforts aux besoins et aux intérêts de Warner, en l'aidant à concevoir des chambres d'hôtel, des restaurants et des supports marketing pour ses hôtels et la ligne de jouets Beanie Babies, selon le procès.

où est le jeu 7

Mme Zimmie affirme que M. Warner lui aurait dit que si elle prenait soin de lui, il prendrait toujours soin d'elle, ont écrit les avocats de Warner dans le procès. En conséquence, Mme Zimmie prétend qu'un contrat implicite ou verbal a été formé et qu'elle a une réclamation de pension alimentaire contre M. Warner découlant de ce contrat.

Warner affirme que le seul accord entre eux est un contrat de conseil de 2018 entre Zimmie et sa société, Cleveland Designs Consultants LLC, et Ty Inc. et Ty Warner Hotels and Resorts LLC. Pour cela, son procès dit que Zimmie est payé 16 666 $ par mois. Il veut qu'un juge décide qu'il n'a aucune autre obligation implicite ou orale envers Zimmie.

Il y a plus de sept ans, Warner a admis dans un accord de plaidoyer qu'il avait caché 24 millions de dollars en secret suisse comptes bancaires entre 1999 et 2007, sur lesquels les procureurs ont déclaré qu'il aurait dû payer 5,6 millions de dollars d'impôts. Cependant, le juge de district américain Charles Kocoras a finalement condamné Warner à seulement deux ans de probation et 500 heures de service communautaire, citant le bilan caritatif écrasant de Warner.