Nouvelles

La peur des tirs met fin à la danse du lycée de Lockport

Lycée du canton de Lockport | Google Street View

Selon les autorités, les informations faisant état d'une personne avec une arme à feu lors d'un bal de fin d'année se sont transformées en une fausse rumeur d'un tireur actif au lycée de la banlieue sud-ouest de Lockport Township.

Les agents présents au bal ont été informés de quelqu'un avec une arme à feu et ont rapidement arrêté deux étudiants de première année qui avaient échangé la possession d'un pistolet à plomb mais qui n'avaient menacé personne, a déclaré la police de Lockport dans un article sur les réseaux sociaux. Il n'était pas clair où les étudiants ont échangé l'arme.

Il a été déterminé que l'élève n'avait pas apporté d'arme à feu à la danse et qu'il n'y avait jamais eu de menace pour l'école ou les élèves, a déclaré la police. Un pistolet à plombs a été trouvé sur le terrain de l'école.

La police de l'État de l'Illinois a envoyé un message pour étouffer une rumeur selon laquelle un tireur actif était au bal du retour.

Tous les rapports d'un tireur ou d'un sujet actif avec une arme à feu au lycée de Lockport Township ce soir sont des flasques, a écrit la police d'État en ligne. La police de l'État de l'Illinois est sur les lieux avec la police locale et il est confirmé qu'il s'agissait d'un faux incident signalé.

TOUS LES RAPPORTS D'UN TIREUR ACTIF OU D'UN SUJET AVEC UNE PISTOLET À LA RENTRÉE DU LYCÉE DE LOCKPORT TOWNSHIP CE SOIR SONT...

posté par Police de l'État de l'Illinois District 5 Lockport au samedi 29 septembre 2018

Le bal de fin d'année, qui se tenait sur le campus est du lycée, a été interrompu après l'incident, selon un communiqué publié sur le site Web du canton de Lockport. Ils ont décrit l'arme comme un pistolet BB.

Les étudiants étaient en garde à vue samedi soir et attendaient d'être inculpés, a indiqué la police.

Le service de police de Lockport a reçu de nombreux appels concernant des informations sur les réseaux sociaux faisant état d'une fusillade à...

posté par Service de police de Lockport au samedi 29 septembre 2018